Facebook a de fait créé un immense intranet au sein même de l’internet. Nombreux sont ceux pour qui internet ne signifie que deux choses: l’email et Facebook. Plus les usages de l’internaute sont mainstream, plus ce modèle s’applique. Bien sûr, il s’aventure parfois sur un site de marque, ou un site e-Commerce pour passer commande d’un produit, mais il revient vite dans l’environnement sécurisant que propose Facebook. On parle bien sûr ici d’un usage personnel, et bien souvent privé. Les professionnels qui s'aventurent dans Facebook, le font surtout en B2C. Le B2B est si embryonnaire, qu’il en est presque risible.


Google est en train de faire pareil. Je ne parle pas ici de son activité B2B, qui du point de vue des entreprises est la plus évidente: la publicité, les mot-clés… Ni de l’activité moteur, ou vidéo, la plus connue du grand public (google.com et youtube). Non, je parle de l’éco-système professionnel que Google est en train de créer. Autour de Google+ et de Hangout. Facebook a échoué dans l’email? Google y a réussi. Brillamment.




A terme, il ne va plus exister que deux éco-systèmes

  1. un éco-sytème entertainement Facebook
  2. un éco-système de travail, Google

Bien sûr, je parle ici du Monde ouest. Car la Chine met ça en place sans même nous demander notre avis, ayant interdit Facebook et Google sur son territoire.




::