by Fred Cavazza

Souvenez-vous, il y a quelque temps (presque un an !) je prédisais la montée en puissance des réseaux sociaux de niches (ou réseaux sociaux verticaux) : Mes prédictions pour le second semestre 2006.

Les réseaux sociaux de niche sont aujourd'hui nombreux (dernier en date : NaturallyCurly, le réseau social des frisées) et la tendance va s'accélérer.

Je vous propose ce matin de prendre un peu de recul avec ce très bon billet : Où Babelio devient sérieux et aborde la question de l’utilité des réseaux sociaux verticaux.. Il y est question de la relation entre l'attractivité d'un réseau social et la taille de sa cible. L'auteur du billet sait de quoi il parle puisqu'il est le fondateur de Babelio, un réseau social pour les passionnés de lecture qui prend exemple sur LibraryThing.

Bref, une réflexion très intéressante pour celles et ceux qui s'intéressent au sujet et qui souhaitent savoir pourquoi il ne peut y avoir qu'un seul MySpace et pourquoi l'avenir est dans les niches... et l'interopérabilité.


Source: FredCavazza.net