by Cedric Deniaud

jeudi_20Quel est le futur des réseaux sociaux ? J'ai déjà abordé de plus ou moins près la question dans Comment expliquer le succès des réseaux sociaux ? ou Et après MySpace ? mais certaines nouveautés ou annonces me poussent à approfondir cette analyse.

Petit rappel

Aujourd'hui, un bon nombre d'internautes passent beaucoup de temps sur les plateformes sociales 2.0 que ce soit MySpace ou FaceBook pour ne citer qu'ellles. Celles-ci tendent à se développer vers plus de contenus pour éviter une fuite d'audience inéluctable :

  • intégration de fils d'actualités (voir Lancement de MySpace News)
  • lancement de plate-formes de vidéos intégrées : MySpace Video

La présence sur la téléphonie mobile, support très utilisé par la cible privilégiée des réseaux sociaux comme MySpace i.e les jeunes, constitue également un des enjeux importants.

 

Le marché actuel

La concurrence est de plus en rapide sur ce marché. Les marques se lancent même directement dans la bataille comme Sony avec sa nouvelle plate-forme communautaire pour le Sony Vaio.

MySpace est le leader de ce marché aux Etats-Unis (40 milliards de pages vues par mois ça laisse rêveur !). Le deuxième, Facebook, est relégué plus loin mais se montre très actif ces dernières semaines pour "rattraper" son retard sur son principal concurrent :

  • lancement d'une messagerie instantanée intégrée via AirWaves
  • repositionnement sur la cible pro et bloggeurs (Samuel Chéné en parle notamment)
  • plus de 300 applications disponibles dont la plus célèbre iLike (service de recommandation de musique qui a atteint plus de 3 millions d'utilisateurs supplémentaires en deux semaines grâce à FaceBook) ou PayMe (pour recevoir de l'argent et payer via FaceBook)

Pour aller plus loin sur ces deux services, Aziz dresse un comparatif très intéressant entre FaceBook et MySpace.

Rentabiliser le trafic

La publicité est le premier moyen de transformer le trafic en rémunération. Le deuxième moyen de rentabiliser le trafic est par le biais de partenariats / opérations menées avec des marques ... mais le vrai moyen me semble être de voir plus loin : le e-commerce.

On peut estimer déjà que MySpace est la première plate-forme de musique si l'on considère que plusieurs millions de titres y sont disponibles. Devant le succès d'artistes comme Lily Allen, The Kooks, Artic Monkeys ou encore Justice beaucoup pensent qu'un artiste a plus de chance de se faire connaître grâce à MySpace que grâce à la Nouvelle Star. L'un des enjeux potentiels pourrait être de vouloir monétiser ce contenu. D'ores et déjà, les artistes non-signés présents sur MySpace et les labels indépendants ont la possibilité de commercialiser leurs oeuvres directement au format MP3.

La solution qui est désormais envisagée par MySpace pour aller plus loin que le simple domaine de la musique est de passer par un partenariat éventuel avec eBay pour être présent comme acteur de "e-commerce".

MySpace va bientôt permettre aux internautes d'acheter et de vendre sur le site, indique le fondateur Chris DeWolfe dans une interview au Daily Telegraph. Pour cela, un partenariat avec un site e-commerce tel que eBay pourrait être mis en place. Son concurrent Facebook a déjà signé ce genre de partenariats, notamment avec Amazon. (source : Journal du Net)

On a pas fini de parler des réseaux sociaux !

source: Cédric Deniaud